applique

applique [ aplik ] n. f.
• 1452 « action d'appliquer »; de appliquer
1(XVIIe) Tout ce qui est appliqué, fixé, plaqué sur un objet pour l'orner ou le rendre solide. Pièces d'applique. Appliques de velours sur un manteau.
2(1842) Appareil d'éclairage fixé au mur. Spécialt Plaque portant une ou plusieurs branches de candélabres, aujourd'hui d'appareils d'éclairage électrique. Éclairage par appliques. « La pose des appliques du salon » (Sarraute).

applique nom féminin (de appliquer) Dispositif d'éclairage destiné à être fixé à une paroi. ● applique (expressions) nom féminin (de appliquer) Décor d'applique, relief d'applique, ou applique, se dit, en arts décoratifs et en sculpture, d'un ornement ou d'un motif surajouté se détachant en relief sur un fond. ● applique (synonymes) nom féminin (de appliquer) Dispositif d'éclairage destiné à être fixé à une paroi.
Synonymes :
- bras de lumière

applique
n. f. Pièce, accessoire que l'on ajoute à un objet, généralement pour l'orner. Des appliques de dentelles.
|| Applique (murale): appareil d'éclairage qui se fixe au mur.

⇒APPLIQUE, subst. fém.
A.— Appareil d'éclairage à une ou plusieurs sources lumineuses fixé sur une paroi verticale :
1. L'Orangerie, transformée en salle de théâtre, offrait le plus charmant coup d'œil. Des bouquets de bougies, fixées aux murailles par des bras ou des appliques, y répandaient une clarté douce, favorable aux parures des femmes, sans nuire à l'effet de la scène.
T. GAUTIER, Le Capitaine Fracasse, 1863, p. 108.
2. ... Edmond a eu la gentillesse de lui installer une de ces lampes à essence, d'un type nouveau, reliées par un col de cygne à un petit réservoir, et qui, une fois accrochées au mur, simulent tout à fait une lampe à gaz, ou même une applique électrique, pour peu que l'imagination s'y prête.
ROMAINS, Les Hommes de bonne volonté, Le 6 octobre, 1932, p. 60.
SYNT. Lampes d'applique (E. BOURGES, Le Crépuscule des dieux, 1884, p. 299); lampes-appliques (L.-P. FARGUE, Le Piéton de Paris, 1939, p. 51).
B.— TECHNOL. et B.-A. ,,Toute matière précieuse ou d'un aspect décoratif, fixée, par superposition ou incrustation, sur de la pierre, du moellon, de la brique, du bois, etc.`` (CHABAT 1881). Synon. application (cf. ce mot sens I) :
3. Ces pans, cette tenture riche, étaient faits d'un dessous de soie rose recouvert d'une mousseline très claire, plissée à grands plis de distance en distance; une applique de guipure séparait les plis, et des baguettes d'argent guillochées descendaient de la couronne, filaient le long de la tenture, aux deux bords de chaque applique.
ZOLA, La Curée, 1872, p. 479.
4. Cependant un certain nombre de motifs empruntés à l'époque Louis XVI ont subsisté. C'est le cas de la palmette. (...) Le Directoire en fait un très large usage; elle se rencontre en bandeau, en frise, en applique; fréquemment elle fait office de chapiteau. Le losange, comme la palmette, a déjà été utilisé à l'époque précédente.
J. VIAUX, Le Meuble en France, 1962, p. 122.
P. ext., rare. Ce qui est appliqué contre quelque chose :
5. ... et en moins d'une heure cette clôture se dressa contre la marée, et la ruelle de l'écueil fut fermée comme par une porte. Cette puissante applique, lourde masse de poutres et de planches, qui, à plat eût été un radeau, et, debout, était un mur, avait, le flot aidant, été maniée par Gilliatt avec une dextérité de saltimbanque.
HUGO, Les Travailleurs de la mer, 1866, p. 308.
6. Les cheveux noirs de la jeune fille se tordaient sur chaque oreille en une dure applique, puis couvraient le front jusqu'aux sourcils, tournaient tout autour de la tête en l'étreignant.
MONTHERLANT, Le Songe, 1922, p. 17.
PRONONC. :[aplik].
ÉTYMOL. ET HIST. — 1452 aplicque « action d'appliquer » (Mystère de la passion, f° 250b, impr. Inst. ds GDF. : De ces bons oignemens mistiques D'aloes et mirre confis Humblement ferons nos aplicques sur le corps du sainct crucifix); 1363 technol. esmail d'oplique (Inventaire du duc de Normandie ds H. HAVARD, Dict. de l'ameublement, t. 3, s.v. oplique : Une longue coupe d'or, semée d'esmaux d'opliques et à saphirs et à grenaz); 1532 (Compt. de la gr. command. de S-Den., A.N.LL. ds GDF. Compl. : Un esmail d'aplicque); 1680 (RICH. : Aplique [...] Terme de metteur en œuvre. Ornement de pierres prétieuses qui s'applique pour en embélir d'autres); 1690 (FUR. : En Orfevrerie on appelle, Piece d'applique, tout ce qui s'assemble, soit par charnieres, coulisses, goupilles, vis, écrouës, agraffes, cliquets, crampons, boucles, clous ou riveures); 1866 spéc. (Lar. 19e : Lanterne à un seul bec, propre à éclairer, dans les grands hôtels, le vestibule, les corridors, les escaliers, etc., et qui est fixée ordinairement contre le mur).
Déverbal de appliquer.
STAT. — Fréq. abs. littér. :57.
BBG. — BARB.-CAD. 1963. — CHABAT 1881. — DAM.-PICH. GLOSS 1949. — Éd. 1913. — Encyclop. méthod. Mécan. t. 2 1783. — JOSSIER 1881. — Lar. mén. 1926. — SIZ. 1968. — SOÉ-DUP. 1906.

applique [aplik] n. f.
ÉTYM. 1452, aplicque, « action d'appliquer »; sens 1., 1532 par l'expression d'applique, 1363 « appliqué »; de appliquer.
1 Techn. || D'applique, en applique : appliqué, fixé, plaqué. || Pièces d'applique. || L'or, l'argent et autres laminés sont mis en applique sur les meubles, sur les moulures d'une corniche (Académie).Élément appliqué. Appliques de velours sur un manteau ( Application, 1.). || « Une applique de guipure séparait les plis (d'une tenture) » (Zola, in T. L. F.).
Littér. Élément appliqué, plaqué. || Une applique de cheveux.
2 (1866). Cour. Appareil d'éclairage fixé au mur; spécialt, plaque portant une ou plusieurs branches de candélabres (aujourd'hui à l'électricité). || Éclairage par appliques.
1 (…) j'espère que je ne vais pas attendre six mois comme pour la pose des appliques du salon (…)
N. Sarraute, le Planétarium, p. 19.
2 Elle se range contre le mur, sous une applique à deux lampes, dans le couloir étroit, et il passe sans la toucher mais en la regardant comme elle le regarde (…)
A. Pieyre de Mandiargues, la Marge, p. 15.
En appos. || Lampe applique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • appliqué — applique [ aplik ] n. f. • 1452 « action d appliquer »; de appliquer 1 ♦ (XVIIe) Tout ce qui est appliqué, fixé, plaqué sur un objet pour l orner ou le rendre solide. Pièces d applique. Appliques de velours sur un manteau. 2 ♦ (1842) Appareil d… …   Encyclopédie Universelle

  • appliqué — appliqué, ée (a pli ké, kée) part. passé. 1°   Mis sur. Un emplâtre appliqué sur une tumeur    Par extension, soufflet bien appliqué. 2°   Dont on a fait l application, comme d un apologue. •   Si vous ne trouvez cela bien appliqué et bien joli… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • applique — Applique. s. f. Maniere d appliquer une chose sur quelque autre. Il n est guere en usage qu en ces phrases. Or d applique. pieces d applique …   Dictionnaire de l'Académie française

  • appliqué — [ap΄li kā′] n. [Fr, pp. of appliquer < L applicare: see APPLY] a decoration or trimming made of one material attached by sewing, gluing, etc. to another adj. applied as such a decoration vt. appliquéd, appliquéing 1. to decorate with appliqué… …   English World dictionary

  • applique — (n.) 1841, from Fr. appliqué work applied or laid on another material, noun use of pp. of appliquer to apply (12c.), from L. applicare (see APPLY (Cf. apply)) …   Etymology dictionary

  • Applique — These fabrics are constructed by sewing two cloths together. The thread that binds is worked in some design, and, after stitching the top cloth, is cut away round the stitches, leaving the required portions stitched. to the lower cloth. The… …   Dictionary of the English textile terms

  • appliqué — Appliqué, [appliqu]ée. part. pass. Il a les significations de son verbe. Un homme fort appliqué. qui a de l attention …   Dictionnaire de l'Académie française

  • applique — /a plik/, it. /a p:lik/ s.f., fr. [der. di appliquer applicare ], in ital. invar. (arred.) [piccolo lampadario murale] ▶◀ lampada da muro (o da parete), [anche da soffitto] plafoniera …   Enciclopedia Italiana

  • applique — /fr. aˈplik/ [vc. fr., da appliquer «applicare»] s. f. inv. lampada da parete □ mensola, braccio …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • appliqué — vb *overlay, superpose, superimpose Analogous words: ornament, *adorn, decorate: affix, attach, *fasten …   New Dictionary of Synonyms

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.